Rechercher
  • contact

FREEMAN ET HOLCOMBE SUR LE PODIUM DE L’ENDUROGP

Les samedi 26 et dimanche 27 juin, le deuxième acte du Championnat du Monde d’Enduro a eu lieu à Edolo (BS).


Les pistes ont été conçues par Motoclub Sebino, qui a fourni trois tests spéciaux à répéter quatre fois, les deux jours de la course, en partie en suivant les itinéraires du Championnat du Monde 2018.


L’ordre du parcours de l’étape italienne du championnat du monde d’enduro comprenait un test d’endurodifficile etsélectif, suivi d’un test croisé tout aussi délicat et rapide et à la fin d’un test extrême,situé le long de la rivière Oglio, caractérisé par un terrain sablonneux et caillageux.


Brad Freeman a clairement dominé les deux jours de la course en établissant un rythme impossible pour ses adversaires directs.


Dans la journée d’ouverture Brad Freeman a obtenu le meilleur temps dans cinq tests spéciaux allant gagner l’Enduro GP et la classe E3. Le lendemain, Brad Freeman a poussé encore plus sur l’accélérateur. Le coureur anglais a été en tête du premier au dernier test spécial, et a établi le meilleur temps global dans sept des douze tests spéciaux.


Steve Holcombe est arrivé à Edolo avec un problème physique dû à une chute lors du GP du Portugal qui a causé une blessure à deux côtes.

Le pilote britannique a subi la blessure plus que prévu, mais après un Day One plutôt difficile, il a attaqué le dernier jour.

Malgré les trois tests spéciaux difficiles, les températures élevées et une forme qui n’est pas au sommet, le pilote britannique a obtenu une excellente deuxième place dans la classe E2 et une troisième place dans l’Enduro GP.

Samedi, Antoine Criq (Team OXMoto) a également réalisé un excellent résultat, terminant troisième de la classe EJ2.


À l’issue de la deuxième manche du Championnat du Monde d’Enduro 2021, les pilotes Beta Factory Team restent en tête de la Classe Générale avec Brad Freeman en tête du GP d’Enduro et leader incontesté de la Classe E3 et Steve Holcombe qui s’est classé 3ème dans le GP d’Enduro et 2ème dans la Classe E2.


Le championnat du monde d’enduro prendra une courte pause avant de déménager en Estonie le week-end des 16, 17 et 18 juillet.

Le week-end suivant, le GP de Suède aura lieu aux dates inhabituelles du jeudi 22, avec des contrôles techniques et super test, vendredi 23 avec le premier jour et samedi 24 juillet le dernier jour.



BRAD FREEMAN

« C’était un week-end parfait. Samedi, j’ai pu faire de mon mieux à la fin et gagner l’Enduro GP ainsi que la classe E3. Le lendemain, je n’ai pas fait d’erreurs, j’ai roulé ma Beta de manière cohérente et forte dans tous les tests spéciaux et à la fin, j’ai remporté la double victoire dans l’Enduro GP et la classe E3. »


STEVE HOLCOMBE

« J’ai essayé de faire de mon mieux samedi, mais la douleur dans mes côtes était vraiment dure. J’ai serré les dents mais je n’ai pas pu monter sur le podium. Dimanche, j’ai pu être plus constant et dans le Cross Test, où j’ai enregistré le meilleur temps au classement général, j’ai roulé avec une vitesse constante qui me donne la victoire. Maintenant, mon objectif est de récupérer du mieux que je peux de la blessure aux côtes en vue des prochains médecins généralistes ».




1 vue0 commentaire