Rechercher
  • contact

LUCIANO BENAVIDES PRÊT À AFFRONTER LE RALLYE ATACAMA 2022

LE PILOTE D’USINE HUSQVARNA DE RETOUR EN ACTION LORS D’UN RALLYE EMBLÉMATIQUE DE CINQ JOURS AU CHILI


Bien reposé et concentré sur le succès, Luciano Benavides reviendra bientôt à la compétition au Rallye Atacama 2022. En pleine forme la dernière fois lors de la deuxième manche du Championnat du Monde FIM de Rally-Raid, le pilote Husqvarna Factory Racing espère obtenir un bon résultat lors de l’épreuve chilienne avant de retourner en Europe pour d’autres essais avant le Rallye du Maroc le 1er octobre.


Affichant un bon rythme au Rallye Dakar en janvier et à l’Abu Dhabi Desert Challenge en mars, Benavides est sans doute dans la meilleure forme de sa carrière. En remportant une victoire d’étape à Abu Dhabi et en surmontant avec succès le défi d’ouvrir trois des cinq étapes, le coureur argentin a prouvé qu’il était capable de combiner une vitesse impressionnante avec une navigation précise – des compétences clés dans la quête du succès en rallye.


Maintenant, bien que le Rallye Atacama ne figure pas dans le Championnat du Monde FIM de Rally-Raid pour cette année, Luciano prévoit toujours de livrer un bon résultat lors de l’événement et de renforcer sa vitesse et sa confiance avant les deux dernières manches du championnat en octobre. La course au Chili est idéale à la fois pour l’entraînement et les réglages en raison de la nature stérile du désert d’Atacama, qui constitue le terrain d’essai idéal pour le rallye FR 450 mis à jour.


Débutant le dimanche 28 août et basé autour de la ville chilienne d’Iquique, le Rallye Atacama 2022 comprend cinq jours complets de course, couvrant plus de 1 700 kilomètres, en boucle, partant et se terminant tous à un seul bivouac. Connu comme l’un des déserts les plus secs de la planète, l’Atacama offrira de nombreux défis à Luciano en raison de son mélange de pistes stériles et de dunes sablonneuses escarpées.


Luciano Benavides :« Je suis vraiment excité de faire l’Atacama Rally. Je pense que c’est vraiment bon pour l’entraînement parce que nous n’avons fait que le Dakar et Abu Dhabi jusqu’à présent cette année, donc ce sera bien de faire quelques courses avant de partir au Maroc dans un peu plus d’un mois. Bien que j’aie pu faire beaucoup d’entraînement, à la fois à la maison en Argentine et avec l’équipe, c’est toujours différent quand on est dans une situation de course réelle. Ça fera du bien d’être de retour dans le désert, mais je veux aussi continuer à travailler sur ma navigation. Bien que je ferai certainement de mon mieux pour me battre pour la victoire, l’objectif principal sera de m’entraîner pour les deux prochaines courses du championnat du monde et pour le Dakar en janvier prochain. Depuis la dernière course à Abu Dhabi, nous avons fait de bons essais avec l’équipe, donc je suis vraiment content de la moto et j’ai hâte de voir comment elle se comporte au Chili. Bien que nous ayons eu une pause de la course, j’ai pu travailler sur ma forme physique et ma force, et augmenter un peu mon poids, aussi. En commençant par le Rallye du Maroc en octobre, nous avons ensuite le Rallye d’Andalousie peu de temps après, qui est ensuite suivi par le Dakar – c’est beaucoup de courses difficiles en peu de temps, donc ça vous enlève vraiment ça physiquement. Ce sera une fin d’année difficile avec beaucoup de courses et d’entraînements, mais j’ai vraiment hâte d’y être et j’ai hâte de commencer. »

0 vue0 commentaire