Rechercher
  • contact

ROCKSTAR ENERGY HUSQVARNA FACTORY RACING APPRÊTÉ POUR LE RALLYE D’ENDURO DUR ROMANIACS 2021

BOLT, GOMEZ ET JARVIS ARRIVENT EN ROUMANIE POUR DISPUTER LA QUATRIÈME MANCHE DU CHAMPIONNAT DU MONDE FIM HARD ENDURO


L’équipe de trois hommes de Rockstar Energy Husqvarna Factory Racing, billy Bolt, Alfredo Gomez et Graham Jarvis, s’est rendue à Sibiu en Roumanie pour courir le Rallye d’enduro dur de Roumanie. Marquant la quatrième manche du premier Championnat du Monde FIM Hard Enduro, l’événement de cinq jours se déroulera du 27 au 31 juillet.

Cherchant à maintenir la course constante de la forme qui l’a mené à la victoire à Extreme XL Lagares et Abestone Hard Enduro, Billy Bolt vient en Roumanie à la recherche du résultat du podium qui lui a échappé jusqu’à présent dans sa

carrière. Visant à apprendre de l’expérience de ses coéquipiers et ayant mis en place beaucoup d’entraînement axé sur les Roumains au cours des dernières semaines, la star britannique espère adopter une approche plus mesurée de l’événement massivement éreintant et afficher des résultats solides et cohérents sur chacun des quatre jours complets de course tout-terrain. Avec la course nécessitant de la force mentale ainsi que de l’endurance physique et de la vitesse, Bolt se sent plus prêt que jamais à défier pour un résultat de premier plan.


Finaliste en 2019 et troisième en 2020, Alfredo Gomez excelle dans les longues journées et les conditions difficiles des Roumains.



Au volant de sa TE 300i 2 temps préférée, Gomez se sent bien et pleinement prêt à affronter le rallye d’enduro dur le plus difficile au monde. Après avoir frôlé la victoire au cours des deux dernières éditions, Alfredo a un objectif pour l’événement de cette année : devenir le champion des Roumanies 2021.

Entré dans la course en tant que pilote avec le plus de victoires roumaines dans l’histoire de l’événement, le sextuuple vainqueur Graham Jarvis cherchera à en faire

sept. Après 20 heures de course, dans certaines des conditions les plus difficiles observées à Romaniacs, Jarvis a perdu la victoire 2020 d’un peu plus de deux minutes - un exploit incroyable pour le maintenant âgé de 46 ans. À la troisième place à Extreme XL Lagares et Abestone Hard Enduro, Graham est au top de sa forme et plus que capable de le mélanger avec les jeunes canons lorsque la course commencera le mardi 27 juillet.


Organisée sur cinq jours, s’ouvrant avec des qualifications contre-la-montre suivies de quatre journées complètes hors route, la 18e édition du Romaniacs Hard Enduro Rallye s’annonce comme l’une des plus difficiles de tous les temps.


Surnommé « Vertical Madness Reloaded » pour 2021 en raison de l’énorme quantité d’escalade rencontrée au cours de la course, l’événement défiera également les concurrents avec une étape marathon pour la première fois de son histoire. Les coureurs camperont pendant la nuit après le deuxième jour hors route, avant de continuer jusqu’au troisième jour. Aucune assistance extérieure ne sera autorisée pendant le marathon, donc prendre soin de votre machine peut s’avérer aussi important que la vitesse de sortie au cours des deux jours exigeants.

La quatrième manche du Championnat du Monde FIM d’Enduro Dur se déroule à Sibiu, en Roumanie, du 27 au 31

juillet.

Bolt: « Je suis prêt à partir, je me sens bien et heureux d’être ici en

Roumanie. C’est génial de venir en Roumanie en tête du championnat, mais avec une course de cinq jours devant nous, cela ne signifie pas trop car nous avons beaucoup de courses devant nous et quelques événements difficiles, à commencer par celui-ci. Je dirais que j’arrive dans cette course comme je l’ai jamais été, mentalement et physiquement. Avec quelques années à mon actif, j’ai une meilleure idée de la façon de me préparer pour cet événement, sur et en dehors du vélo, et en termes de forme physique. La course de l’année dernière a été un grand pas en avant pour moi et aller le plus vite le dernier jour a montré que j’ai le rythme et l’endurance pour réussir, je venais de faire quelques petites erreurs qui m’ont coûté tôt. Je suis confiant de porter ce que j’ai appris cette année et j’espère que cela peut signifier une place sur le podium.

Gomez: « Après Abestone, je suis allé en Italie et j’ai fait beaucoup d’entraînement pour les Roumains, qui comprenait une manche du championnat extrême italien, que j’ai

remporté. Je suis ensuite venu en Roumanie, et avec Billy, nous avons fait beaucoup plus d’équitation dans les montagnes ici, en composant dans le vélo, et nous-mêmes sur le terrain. L’objectif comme toujours est de gagner, je suis venu si près dans le passé mais je n’ai jamais vraiment terminé au sommet, donc je vais faire de mon mieux et nous verrons ce qui se passera à la fin samedi. » Graham Jarvis : « Je suis prêt pour la course et j’ai hâte de commencer.


Il semble que ce sera similaire à l’année dernière avec l’ajout du camping - qui ajoute un nouvel élément et je suis heureux qu’ils aient ajouté quelque chose de différent pour nous garder sur nos gardes. Je me sens bien après Abestone, mais le premier défi à Romaniacs est de passer à travers la course. En supposant que je puisse passer à la dernière journée sans trop de problèmes, je devrais être dedans avec un cri du podium. »



0 vue0 commentaire